29 avril 2009 ~ 0 Commentaire

Carte d’identité de MOUYONDZI

 

district.jpg

    Hôtel de la Sous-Préfecture de Mouyondzi

1- SITUATION GÉOGRAPHIQUE

 

Le district de Mouyondzi, actuellement dénommé Sous- Préfecture de Mouyondzi, est

situé au Sud de la République du Congo, au nord du département de la Bouenza, sur

une superficie de 950 km2.

Il est limité par :

- le District de TSIAKI, au Nord ;

- le District de KINGOUE, au Nord – Est ;

- le District de MABOMBO, à l’Ouest ;

- le District de YAMBA, au Sud.

 

2- RELIEF

 

Le relief du district de Mouyondzi est constitué principalement du plateau BABEMBE

qui culmine à 650 m d’altitude, des collines érodées et des vallées encaissées

sédimentaires qui donnent des sols schisto-calcaires, très ferralitiques.

Ce relief accidenté fait que le district de Mouyondzi soit serpenté par plusieurs cours

d’eau (notamment : Louati, Louloulou et Loulo), et par ailleurs, favorise beaucoup de

précipitation propice à une agriculture intense.

 

3- CLIMAT

 

Le climat de Mouyondzi est Bas-Congolais, caractérisé par quatre saisons nettes et

régulières :

- TOMBO : une petite saison de pluie d’Octobre à Décembre

- MWANGA : une petite saison sèche de Janvier à Février

- NDOLO : une grande saison de pluie de Mars à Juin

- KISIHU : une grande saison sèche de Juillet à Septembre

 

4- VEGETATION

 

La végétation est constituée de savane haute, de lambeaux de forêts, des bosquets et

des galeries forestières le long des cours d’eaux

 

5- POPULATION

 

Le peuple de Mouyondzi est multi ethnique. Il est composé essentiellement des

Bembé, Lali, Téké, et MinKengué. On compte environ 45.000 habitants dont 11.000

au centre de Mouyondzi (cf. recensement 2001).

- Densité : 34 hab/km2

- Langues parlées : Bembe, Kinkengué, Lali, Munu-Kutuba, Téké.

- Religions : Christianisme, Animisme (momie de Mouaboukoulou)

 

6- LES AXES ROUTIERS

 

Le réseau routier du district de Mouyondzi compte environ 200 Km. Les différents

axes partent, « sous forme étoilée » du centre de Mouyondzi. On distingue

principalement les axes suivants :

- axe Mayalama : 6 km

- axe Moussanda – Mpengui : 24 km

- axe Kolo – Soulou : 27 km

- axe Nkosso – Moussengue : 18 km

- axe Kipeni – Kiniangui : 39 km

- axe Kengué – Kingoye 1 : 21 km

Quelques distances importantes sont mentionnées ci-après :

- de Brazzaville : 280 km

- de Pointe Noire : 348 km

- de Madingou (capitale régionale de la Bouenza) : 75 km

- de Nkayi (ex Jacob, poumon industriel de la région de la Bouenza) : 105 km

- de Bouansa (ex Le BRIZ, gare ferroviaire) : 45 km

bouansa.jpg

Gare férovière de Bouansa (Ex Le BRIZ) desservant Mouyondzi par voie routière (ci-dessus) 

- de Yamba : 45 km

- de TSIAKI : 50 km

- de Mabombo : 50 km

- de Kingoué : 55 km

 

7- ORGANISATION ADMINISTRATIVE

 

Le grand district de Mouyondzi est composé de 14 zones comprenant au total 65

villages. Le centre de Mouyondzi est subdivisé en 16 Quartiers.

Les structures administratives comportent 24 services étatiques (à compléter : liste de

ces dits services).

 

8- INFRASTRUCTURES SOCIO- CULTURELLES

 

Le district de Mouyondzi offre une panoplie de sites touristiques qui méritent d’être

vulgarisés, notamment les chutes, les grottes et divers édifices religieux. Le folklore et

l’artisanat sont très diversifiés, et l’activité hôtelière est en pleine expansion.

- Education nationale :

On compte une population d’environ 10000 élèves, dont 8000 au cycle primaire.

Les enseignements sont dispensés dans :

· 1 préscolaire ;

· 23 écoles primaires inégalement reparties dans les 14 zones du district ;

· 5 collèges d’enseignement général (CEG)

cegcentral.jpg

CEG Central 

· 1 CMA –CETA (collèges d’enseignements techniques agricoles)

collge.jpg

Collège d’enseignement technique agricole

· CETI (collège d’enseignements des techniques industrielles)

· 1 lycée d’enseignement général (LEG) ;

lycedemouyondzi.jpg

 

Lycée d’enseignement général

· 3 complexes privés (à compléter : lister ces complexes).

- Infrastructures sanitaires

· 1 hôpital datant de la période coloniale (Robert Makele ex Moukala)

201007210050.jpg

· 3 centres de soins intégrés (CSI) (à compléter : à décrire)

· 8 formations sanitaires privées (à compléter : à décrire)

· 1 morgue publique.

- Sites touristiques

· Chutes de Mukukulu , et de Bankussu

· Grottes de Loango, de Mpandi-Bissa et de Nkila-Tari

- Monuments :

· Eglises catholique de Kengué et protestante de Kolo (édifiées pendant la

période coloniale)

- Hôtels (au centre de Mouyondzi) :

· Boussam ;

· Hele-Sabine ;

· Moukoulou

· Le Christella

- Musiques : moderne et folklorique (on compte environ 30 groupes traditionnels),

kilombo, groupe vocal.

- Danses : Muntunta, Balka, Mumfuetu, Kiyanga, Ngom’na Mukondzi.

- Arts : Sculpture, Vannerie, Céramique.

- Sports : football, Handball,…

- Loisirs : vidéoclubs, Télé-Mouyondzi + châines étrangères, aucune salle de

cinéma.

 

9- ACTIVITES ECONOMIQUES

 

Les activités économiques sont centrées essentiellement sur l’Agriculture, l’Elévage,

la Pêche (encore traditionnelles), et le Commerce (informel).

Le manque d’industries et/ou d’entreprises de transformation contraint la population

aux activités agro-pastorales et commerciales intenses. Ce qui justifie l’abondance de

la production des vivres de première nécessité, et d’où la dénomination du district de

Mouyondzi de MTR soit : Mouyondzi – Travaille – Ravitaille.

On peut citer parmi tant d’autres :

· le manioc ;

· les patates ;

· les ignames ;

· l’arachide ;

· le haricot ;

· les petits pois ;

· le riz ;

· les courges ;

Sources : manuscrits du district de Mouyondzi, transcrits par Dr. G. Arrauh Massala Pinda

· les légumes (épinards, moussosso, nsoueke, l’oseille,…)

· les fruits (mangues, les safous, oranges, ananas, papayes,…) ;

 

10- HISTORIQUE

 

Une expédition militaire partie en 1907 s’installe à Madourou (actuel Mabombo). En

avril 1911, l’Adjudant CHABOT déplace le poste pour le fixer à l’actuel centre de

Mouyondzi, dont le nom découle de « MOUNIONDZI », cours d’eau poissonneux.

Par la suite, viendront :

- 1916 : la mission protestante s’installe à Kolo ;

- 1918 : ouverture de la première école du district à Kolo ;

- 1930 : la mission catholique s’installe à Kengué ;

- 1937 : ouverture de la première école publique au centre de Mouyondzi ;

- 1940 : construction d’une prison pour officiers allemands et français « traîtres »,

lesquels seront libérés en 1946. ces locaux abriteront par la suite la première Ecole

Normale du Congo (formation des administrateurs), puis à partir de 1980, le lycée

général de Mouyondzi (jusqu’à ce jour).

- 1940-1955 : construction des vieux édifices coloniaux, encore utilisés de nos jours

comme bâtiments administratifs.

 

11- ADMINISTRATEURS

 

Depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, le district de Mouyondzi a été administré par

43 sous-préfets (ou chefs de district) dont 18 Européens durant la période de 1911 à

1960. Il est actuellement sous la direction d’un officier de l’armée congolaise.

 

Sources : manuscrits recuperés au district de Mouyondzi, transcrits par Dr. G. Arrauh Massala Pinda

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... |
UNACITA-ISTRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COS toujours...
| livr'ados
| Association des Personnes O...